LES DROITS ET DEVOIRS DU CITOYEN

Face aux incivilités, mais également face à la montée de l’abstention, si le citoyen jouit légitimement de ses droits, il est aussi contraint de respecter des devoirs qui résultent également de sa qualité de citoyen.

DROITS ET DEVOIRS DU CITOYEN

ASPECTS POLITIQUES :

  • droit de vote pour tous les citoyens (hommes et femmes de plus de 18 ans),
  • droit d'éligibilité,
  • il n'y a pas de devoir politique à proprement parler mais un devoir de civisme qui fait que le citoyen se doit d'exercer sa responsabilité politique (obligation d'électeur).

On peut citer à ce moment les devoirs suivants :

  • devoir de payer l'impôt pour financer les activités de l'Etat,
  • devoir de défendre le pays en cas de menace ennemie,
  • devoir d'accepter le rôle de juré en matière de justice lors d'un procès de cour d'assises.



ASPECTS SOCIO-ÉCONOMIQUES :

  • droit à la protection sociale, droit à la sécurité sociale affirmés dans la Constitution de 1946, repris dans celle de 1958,
  • droit lié au travail qui se traduit par le versement de prestations sociales diverses (assurance-chômage, retraite, RMI, congés de maternité, etc) et par la fixation d'un SMIC,
  • droit de solidarité nationale avec les cotisations sociales obligatoires.



ASPECTS CIVILS :

  • droit de créer une association ou d'y participer, notamment droit d'appartenir à un syndicat et de manifester, de faire grève en vertu des libertés de conscience (ou opinion) et d'expression,
  • devoir d'exercer ce droit dans la limite fixée par la loi.